Menu Content/Inhalt
31-05-2010
Les guerriers du pois chiche reviennent à la charge.

Vous avez peut-être entendu parler de la guerre du houmous entre Israël et le Liban.
Voilà le falafel qui entre dans la danse, et ranime le conflit culinaire.
 

La course au houmous fait fureur au Proche-Orient : les cuistots du Cèdre avaient produit 10 452 kg de houmous en janvier, en riposte aux 4 tonnes de houmous israélien...
Liban/Israël : 1/0.
 
Folklore inoffensif direz-vous ? Pas du tout. Le Houmous, au même titre que le falafel est un plat consommé depuis des siècles par les habitants du Moyen Orient : Libanais, mais aussi Syriens, Jordaniens, et Palestiniens.
 
A ce titre, sa production par Israël et son exportation dans le monde entier par l'État hébreu, est perçue comme une « spoliation supplémentaire d'Israël» comme l'explique un des participants de la guerre du houmous, coté Libanais.
 
C'est dans une ambiance belliqueuse que les Israéliens viennent de mettre au jour le plus gros falafel du monde le 23 mai dernier, avec 10,9 kg, ripostant au falafel de 5,173 kg réalisé par les libanais une dizaine de jours avant.
Une affaire gastronomique aux relents politiques.
 
L'affaire est d'ailleurs sur le point d'être traitée par la justice internationale. L'objet du litige : la violation des droits sur la fabrication et la commercialisation de produits alimentaires libanais.
 
L'association des industriels Libanais accuse Israël de commercialiser des produits «comme le taboulé et le fatouch, le kebbé ou encore le houmous , produits qui sont vendus par Israël sous un label israélien alors que ce sont des variétés de la cuisine libanaise traditionnelle, dont l'existence est antérieure à la création de l'État d'Israël » explique le président de l'association des industriels libanais (ALI)Faddi Aboud.
 
Le manque à gagner pour le Liban s'élèverait ainsi plusieurs dizaines de millions de dollars par an, déclare Faddi Aboud dans une interview accordée au Yediot Aharonot.
 
Le requête de l'ALI, c'est la fin du label « cuisine Israélienne » sur des produits qu'elle considère comme libanais d'origine. Il s'agirait donc d'offrir au Liban une sorte de marque déposée sur certains produits
 
En effet des pays européens commercialisent la recette du houmous, mais sous un autre nom commercial, comme le « Greek dip » du Royaume Uni.
L'argument libanais est que le houmous, et dans une moindre mesure d'autres spécialités comme le falafel, seraient d'origine libanaise.

 
 
Les origines de la cuisine moyen orientale
 
Le falafel apparait dans l'Égypte dès les premiers siècles de l'ère chrétienne, avant la conquête arabe, puis connait son essor dans « la grande Syrie » de l'époque.
 
Les origines du houmous sont obscures, mais le mot « houmous » venant de l'arabe « pois chiches », son origine arabe est donc présumée.
 
D'autre plats généralement attribués au seul Liban pourraient venir d'ailleurs. Comme le mezzé , qui semble effectivement venir de l'arabe « mazmiz, grignoter » mais aussi du perse « mez, gout ».
 
Difficile donc d'attribuer l'origine d'un plat à un actuel pays du Moyen-Orient en particulier, d'autant plus les frontières n'ont cessé de se mouvoir.
 
La cuisine ne s'enferme que rarement dans des frontières, elle est plutôt le fruit d'un brassage.
Celle du Moyen-Orient n'y fait pas exception : Pour les spécialistes, ses origines sont tout à la fois arabe, perse, copte, mésopotamienne, turque, grecque...
 
Et il ne fait aucun doute que ces traditions culinaires préexistent de loin à l'existence de l'État juif moderne sur la carte. Pourtant, depuis la naissance d'Israël, le houmous et les autres spécialités moyen-orientales font désormais partie de la vie quotidienne des Israéliens, qui n'ont eu de cesse de les diversifier, de les développer.
 
Un certain nombre des pionniers Juifs séfarades étaient d'ailleurs originaires de pays voisins. Ils ont indéniablement participé à la transmission de ce patrimoine oriental au nouvel État, tout comme les Palestiniens restés sur le territoire.

 
 
Une forme de pacification ?
 
Au delà de la dimension purement commerciale liée au label et noms commerciaux qui inquiète les industriels libanais, il y a pour certains une dimension politique.
« Ils nous ont volé notre terre, maintenant c’est au tour de notre civilisation et de notre cuisine » a déploré Faddi Aboud
 
En choisissant le possessif « notre » et le terme de « civilisation » ce n'est pas une guerre entre Israël et le Liban qu'évoque Faddi Aboud, mais un conflit qui opposerait Juifs et Arabes
 
Et pourtant, les 4 tonnes de houmous fabriqués par les israéliens n'ont-elles pas été officiellement présentées dans le village arabe Israélien d'Abou Gosh ? Mieux encore, l'organisateur de l'exploit Israélien n'était-il pas un Arabe ?
 
Le millionnaire Jawdat Ibrahim est en effet un Israélien d'origine Palestinienne qui a d'ailleurs tenté de calmer le jeu, à la BBC « il ne faut pas accorder trop d’importance à cette compétition : nous avons tous le houmous en commun »
 
Les Libanais ne sont pas les premiers à porter la cuisine devant la justice, ou à la politiser : en 2003, les Américains déversaient des milliers de litres de vin français dans des égouts pour exprimer leur mécontentement face au' non' de la France à la guerre en Irak.
 
En 2002, la Grèce gagnait un procès devant la Cour Européenne de Justice, lui garantissant l'exclusivité de la production de la fêta « véritable », et mettant un terme à la fêta du Yorkshire.
 
Certains se réjouiront que dans une région où il est plus habituel de s'affronter à coup de roquettes et de missiles, on puisse le faire avec des pois chiche et des graines de sésame.
 
Pourtant, on peut aussi déplorer le sort d'une aire du monde où les tensions n'épargnent plus rien, et s'immiscent dans chaque aspect de la vie quotidienne.
 
Associée au plaisir et à la convivialité, on ne s'attendait pas à ce que la gastronomie soit elle aussi touchée par le conflit.
Qu'à cela ne tienne, au levant, même la cuisine a un goût politique.

Par Sophian Aubin- Guysen News

 

Sur les forums

None

Dernières annonces

Nutrisystem 5 day Walmart Nutrisystem Diet Nutrisystem coupon Nutrisystem at costco 5 day nutrisystem review nutri one day diet cheapest place buy nutrisystem nutrisystem 80 off turbo diet 10 walgreens nutrisystem 3 week diet nutrisystem nutrisystem club Weight Loss food Food for weight loss garcinia Nutrisystem weight loss Cheap forskolin coupon Forskolin side effects pure natural forskolin where to buy forskolin popular forskolin natural diet for weight loss medi fast diet nutrisystem plan reviews diet pills nutrisystem 3 week diet nutrisystem Nutrisystem cheap Garcinia Cambogia Safe Buy Garcinia Safe Garcinia Diet Cheap Garcinia Cambogia How Garcinia use 28 day nutrisystem buy meals nutrisystem diet nutrisystem cost nutrisystem price nutrisystem order auto insurance quotes Cheap car insurance Liberty car insurance Male Enlargement Perfomance